Google Adwords est incontestablement l’une des méthodes les plus utilisées pour booster le trafic internautique. Vous arrivez donc à faire venir du monde sur votre site efficacement et rapidement. Cependant, si dans la hâte, vous ne pensez pas à optimiser votre coût par clic, vous en souffrirez financièrement. Cela ne se ressentira peut-être pas sur le moment mais votre vision court-termiste vous coûtera cher sur le long terme.

Le coût par clic représente la somme dont vous devez vous acquitter dès lors qu’un internaute appuie sur le bouton de sa souris pour découvrir ce que cache votre publicité ou votre annonce. Pour ne pas courir à votre ruine et vous laisser emporter par le courant, submergé et aveuglé par les vagues de visites qui popularisent votre site, il est impératif de procéder astucieusement.

Délimitez la zone géographique que vous visez

Poser des limites géographiques à vos keywords vous dispense de payer pour des clics autres que ceux auxquels vous vous attendiez.

Concrètement, si vos services sont destinés à aider les internautes dans la recherche de taxis dans le 93, vous ne devriez en aucun cas rester vague et vous contenter de « recherche de taxis ».

L’omission de la Seine-Saint-Denis dans votre mot clé ouvrira la porte à tous ceux qui recherchent des taxis, partout ailleurs. Lyonnais tout comme Bordelais ou Niçois pourraient atterrir sur votre site alors qu’ils ne représentent pas votre cible initiale.
L’astuce n’est pas conseillée pour les annonceurs qui envisagent une présence nationale. Elle est préconisée pour ceux qui se veulent présents localement.

Améliorez votre niveau de qualité ou Quality Score (QS)

Le niveau de qualité est tout aussi important que la géolocalisation des mots clés. Il s’agit d’une note attribuée par Google Adwords à tous vos keywords qui doivent être liés entre eux.

Le calcul de la note se fait également en fonction des annonces que vous leur associez et la landing page correspondante.

A noter que l’amélioration de votre niveau de qualité est proportionnelle au gain obtenu suite à une baisse du coût par clic.

Malheureusement, parfois, il n’est même pas question de rentabilité parce que vous n’avez même pas atteint le stade de la diffusion. En effet, lorsque la note est inférieure à 2, votre annonce est totalement reniée.

Lorsque votre QS laisse à désirer, le moteur de recherche admet que vous voulez vous imposer sur la toile grâce à des keywords jugés incohérents par rapport à ce que votre site contient. C’est dans ce cas là que vous pouvez constater une majoration de la tarification en comparaison avec celle de vos semblables qui mettent en avant des annonces et des mots clés plus adéquats.

Aidez-vous de l’Optimiseur de CPC pour optimiser votre coût par clic

Il s’agit d’un outil facile d’utilisation qui gère les enchères automatiques. Il vous permet de maximiser le coût par clic selon que la conversion soit fort ou peu probable.

L’optimiseur permet de gonfler ou de rapetisser le budget alloué aux mots clés tout en conservant votre CPA actuel.

Le coût par clic change selon certains indicateurs, notamment le taux de conversion.
Les variations à la hausse de l’enchère se définissent au CPC max + 30%. Les variations à la baisse sont soumises à l’application d’un taux qui peut atteindre 100% de réduction, à l’enchère. Google Adwords constate que les opportunités de ventes sont grandes ou pas et agit en conséquence.

A ne pas confondre avec l’optimiseur de conversion qui, lui, utilise le CPA de l’enchère. Il procède à une optimisation de votre localisation à chaque mise en concurrence des annonces.

Découpage et paramétrage de groupe d’annonces

Dans le cadre d’une campagne Adwords, vous associez vos keywords à des « groupes d’annonces ». Avis aux malavisés, il n’est en aucun cas question d’une association keyword-annonce. Vous devez donc procéder à une création de groupes d’annonces proportionnellement au nombre de thématiques traitées.

Dans l’onglet Mots Clés et le sous-onglet Groupe d’annonces, vous avez le choix entre « Requête large », « Mot clé exact » et « Expression exacte ». Méfiez-vous de la première sélection, vous prendriez le risque d’attirer un trop grand nombre de clics que l’on qualifiera ici d’inutiles puisqu’il vous coûteront de l’argent alors même qu’ils n’émanent pas de votre clientèle cible.