Comment reconnaît-on un Google Knowledge Graph ?

Google Knowledge Graph est une base de connaissances intégrée au moteur de recherche pour une présentation graphique attrayante et intuitive des informations liées aux requêtes des internautes.

Google Knowledge Graph organise des données pour une présentation autour de ce que le moteur de recherche appelle des entités. (individus, lieux, des organisations, équipes sportives, œuvres d’art, films, etc).

L’information provient à la fois des « open sources » et des sources sous licence (CIA World Factbook, Freebase et Wikipedia).

Google a lancé Knowledge Graph en mai 2012. Le lancement avait débuté avec une base de 3,5 milliards de faits liés à 500 millions d’entités.

Lorsque le moteur de recherche reconnaît une requête liée à une entité dans sa base de connaissances, un panneau situé à droite des résultats de recherche présente des informations sur le sujet, y compris des images, des faits importants et des recherches connexes.

Une fonctionnalité appelée carrousel se déploie progressivement pour affirmer encore plus le rôle d’infomédiaire de Google.

Le carousel est représenté par la liste qui apparait en haut des résultats de recherche. Auparavant, basé uniquement sur du texte, le nouveau carrousel est, lui, caractérisé par des images miniaturisées.

Il fournit des évaluations, ainsi que le nombre d’avis sur Google+, le tout dans un graphisme plus visible et tapageur.

Avec un résultat Knowledge Graph pertinent, les internautes n’auront même pas à cliquer.
Force est de constater que des entreprises font face à une baisse de trafic à cause de ce semblant de raccourci.

Les résolutions Knowledge Graph

Optez pour un chargement frontal pour le contenu en métadonnées. Pensez aux tags et utilisez le balisage de schéma pour faire en sorte que votre listing se démarque et que les internautes détournent l’œil du Knowledge Graph.

Les résultats du Knowledge Graph Google apparaissent principalement en réponse à une recherche factuelle ou numérique, ou lorsque la recherche porte sur une personne, un lieu ou autre.

Concentrez le développement de votre contenu sur la fourniture des réponses adéquates à la requête de recherche potentielle. Cela aidera à assurer que votre site web soit répertorié aussi haut que possible dans les résultats organiques sous le Knowledge Graph.

Possibilité de modifier vos données, enfin !

Jusqu’à présent, les entreprises ont dû se contenter des données compilées par Google. Et ce, même si elles étaient inexactes ou loin d’être mises à jour.

Ce n’est désormais plus le cas. Il est maintenant possible d’effectuer personnellement des changements.

Cependant, le privilège est uniquement octroyé aux représentants officiels des sites. Pour être reconnu en tant que tel il faudra répondre à certaines exigences :

Le Knowledge Graph Google devra comprendre le site web officiel de l’entreprise, la chaîne YouTube ou la page Google+.

Vous devrez être propriétaire de toute la présence en ligne (site officiel, chaîne YouTube ou page Google+) qui apparaît sur la petite carte. Dans certains cas, si vous êtes propriétaire de la présence en ligne d’un domaine, vous pouvez également être le représentant officiel de domaines reliés (société mère et filiales).

Vous connexion à Google doit s’opérer avec le compte que vous utilisez en tant que propriétaire de la présence en ligne.

Votre activité Web et Applications doit être activée.

Une fois que Google vous a reconnu en tant que représentant officiel, vous pouvez suivre un processus simple pour demander une modification à votre Knowledge Graph Google.
Il suffit de cliquer sur le lien « signaler un problème ». Vous tomberez sur des « faux » juxtaposés par défaut aux différentes informations affichées pour que vous puissiez rectifier.

D’après les premiers résultats des premières requêtes, Google accepterait rapidement les demandes de modification.

Le but est que vous puissiez garder les informations sur votre entreprise, activité, marque et autres, exactes et mises à jour pour donner la meilleure impression possible.