Ce n’est un secret pour personne. L’utilisation des vidéos dans le marketing de contenu est en forte progression.
Et ce n’est certainement pas une tactique à prendre à la légère.
En effet, YouTube est maintenant le deuxième plus grand moteur de recherche du web et tandis que l’intégration des vidéos se fait souvent après coup, sa valeur exige au contraire qu’elle ait une position annonciatrice dans votre plan de marketing de contenu pour optimiser votre stratégie web.
Voici quelques raisons pour lesquelles la vidéo doit être le facteur vedette à mettre en avant dans tous vos contenus.

Pensez visuel

Tout d’abord, en utilisant la vidéo dans vos efforts de marketing de contenu vous améliorez inéluctablement votre référencement.
En effet, selon Comscore, l’ajout d’une vidéo à votre site web a l’effet d’un trampoline. Cela multiplierait votre chance d’apparaître dans la première page des résultats « Google », par 53.
Force est de constater que les vidéos représentent le meilleur format pouvant solliciter le plus d’attention de la part des consommateurs, plus que tout autre support.
Alors que nous sommes au milieu de ce que certains pourraient appeler une surcharge de contenu pour les internautes, la capture de l’attention devient particulièrement importante.
L’économie de l’attention n’étant pas en croissance, vous devrez attirer l’attention dont quelqu’un d’autre bénéficie aujourd’hui.
C’est connu dans le monde du web design. Un contenu qui attire l’œil (et l’esprit espérons) est la clé d’un grand engagement de la part des internautes.
La vidéo ne fait pas exception.
Les auditoires sont environ 10 fois plus susceptibles de s’engager. Ils sont également plus enclins à s’intégrer, partager et commenter un contenu vidéo que des liens de blogs qui ne prennent même pas la peine d’associer des photos à leurs publications.
Avec l’augmentation de la “consommation” du visuel et celle de la production qui en résulte, les technologies s’appuient de plus en plus sur la promotion du vidéo-marketing.
Prenez comme exemple l’ajout de Facebook de l’auto-play.
La vidéo se déclenche sur votre accueil sans aucune intervention de votre part, difficile de détourner le regard.

La vidéo, véritable atout du marketing de contenu

  • Combien de publications ont-ils lu?
  • Ont-ils repris la lecture de certaines parties ?
  • Sont-ils revenus une seconde fois ?
  • Ont-ils partagé votre contenu avec des amis?

La vérité est qu’il est assez difficile de répondre à ces questions. Encore plus lorsqu’il s’agit de contenu exclusivement textuel, à moins d’intégrer une photo captivante/intrigante, de qualité et en lien étroit avec ce que vous véhiculez.
Après tout, l’enjeu est de susciter l’intérêt et créer l’appétence, peu importe les moyens.
Evidemment, toutes les thématiques ne sont pas disposées à accueillir une vidéo d’illustration. (“On ne va pas vous faire un dessin” pour tout et n’importe quoi).
Si le site que vous comptez créer devra être dédié au e-commerce, c’est là que vous aurez le plus besoin d”animer”… vos produits !
Vous l’aurez compris, pour alléger le poids de la bourse des internautes, vous devrez redoubler d’efforts.
Ce n’est vraisemblablement pas assimilable à la volonté de les éclairer sur un sujet, guider, conseiller ou autres.
Un internaute n’aura pas besoin de vidéo pour l’inciter à parcourir ce que lui-même a cherché à lire.
Seul avantage avec les vidéos, c’est cette boucle de rétroaction. (La séquence de causes et d’effets qui fait que le système s’auto-alimente, le feedback est positif lorsqu’il crée un changement et négatif  lorsqu’il entraîne une inhibition “d’équilibre”).
L’efficacité des vidéos réside dans leur capacité à provoquer des émotions, via des tons de voix, expressions du visage, illustrations et musiques, etc.
Penchez-vous sur le taux de clics ou le nombre de vues, vous pouvez même percer ceci à un niveau individuel.
Vous verrez tout ce qu’une vidéo peut faire pour vous !