Pourquoi s’attarder sur le Netlinking ?

schéma de noeuds reliés par des liens

Le Netlinking est l’une des multiples composantes d’une stratégie SEO.
Cette technique permet de booster la visibilité d’un site web en y plaçant différents Backlinks.

Entres autres, il s’agit d’une parade parmi d’autres, destinée à donner un coup de pouce à votre positionnement actuel.

Qu’entendons-nous par Netlinking ?

Le Netlinking ou communément appelé Link Building peut être résumé à une intégration de liens hypertextes un peu partout dans le contenu d’une page.

Le but est d’essayer de pousser l’internaute à surfer sur une autre page, relativement peu fréquentée.

Cependant, les Backlinks doivent être d’assez bonne qualité. Autrement, le visiteur n’ira pas cliquer sur la plupart des liens hypertextes qui croiseront sa promenade oculaire.

Très important, si le visiteur repart avec l’impression d’avoir perdu 5 minutes de sa vie, passées à essayer de comprendre la raison d’être du lien hypertexte et son lien avec la page antécédente ou à essayer de décrypter un contenu incompréhensible, lourd ou jugé inutile, votre site perdra en crédibilité.

Ces visiteurs déçus qui se multiplient n’auront probablement plus aucune envie d’appuyer sur leur souris, pavé tactile ou écran pour ouvrir l’un de vos liens hypertextes. Pas bon tout ça.

Différentes méthodes pour Netlinker autant que souhaité

Bien des solutions existent pour acquérir une jolie petite bourse de liens entrants.

Mais, hormis la qualité qui peut ne pas toujours être au rendez-vous, les moyens qui ont permis de les obtenir ont une certaine influence sur les résultats de votre stratégie de Netlinking.

Il y a donc lien naturel et lien artificiel.
Aujourd’hui, tout le monde s’accorde à affirmer la toxicité des liens artificiels, notamment avec la présence de Google Penguin.

Certains webmasters sont tentés de s’adonner à un troc massif de liens. Dans ce cas, il est préférable de ne pas exagérer.
S’échanger quelques liens n’est pas bien méchant, surtout si les sites sont connus pour être de réels partenaires.

Dans un cas extrême, l’abus d’échange peut au mieux s’avérer inefficace et au pire, répréhensible par le Penguin gendarme précédemment évoqué.

D’autres pensent à acheter le nom d’un domaine expiré, encore faut-il qu’il n’ait eu aucune mésaventure avec Google lorsqu’il était en pleine activité.
Autre possibilité, avoir recours aux fameux réseaux sociaux, véritable plaque tournante de la communication avec un grand C.

Si le contenu de la page est assez captivant pour que des fans le partagent et repartagent, il devient probable que des forums ou blogs se surprennent en train de vous faire de la publicité en toute gratuité.

Vérifier vos Backlinks

Quitte à se jeter dans la gueule du loup, autant s’assurer que le bond en vaut la chandelle.

Vous pouvez avoir recours à Google Search Console ou l’outil Open Site Explorer du célèbre site américain SEOMoz.

Ne lésinez pas sur les efforts, soyez toujours à l’affût de l’actualité internautique, des mises à jour, techniques à succès mais aussi des scandales et des plans foireux pour apprendre des erreurs d’autrui.

Leave a Reply