Thèmes :

Quelle banque d’image choisir ?

Quelle banque d’image choisir ?

Destinées à exprimer un message, à faire réagir, à divertir ou à agrémenter un visuel, les images sont, dans le domaine du web comme des médias traditionnels, une nécessité absolue. Lorsque l’on se penche sur l’offre en matière de banques d’images, la liste ne cesse de s’allonger.

Banque d’image gratuite et libre de droit, payante, utilisables sous certaines conditions, personnalisables, les images prennent des formes diverses et variées au gré des offres.

Qu’est-ce qu’une banque d’images, quelles sont les offres disponibles ? Quelles plateformes gratuites et payantes retenir ?

Voici mon avis sur la question.

Qu’est-ce qu’une banque d’images ?

Encore appelée « photothèque » ou « fonds photographique », une banque d’images repose sur un principe simple : offrir aux utilisateurs qui recherchent des illustrations l’accès à des milliers, voire même des millions d’images.

Ces dernières sont disponibles sous forme numérique et visent à satisfaire des besoins multiples, personnels ou professionnels. Les banques d’images sont une solution permettant de ne pas faire appel à un photographe professionnel pour un projet donné.

Les banques d’images permettent aux utilisateurs de trouver des images potentiellement intéressantes grâce à des fonctions plus ou moins élaborées selon les plateformes.

L'utilisation des banques d'images.
Qu’elles soient gratuites ou payantes, les banques d’images servent à illustrer le propos sur un site web. Il est important de bien choisir le type de contenu afin de renforcer au maximum le message à exprimer.

Certaines images peuvent être utilisées une fois seulement, tandis que d’autres correspondent à des utilisations multiples. L’utilisation de ces images, quant à elle, est autorisée sous certaines conditions et certains droits.

D’une manière générale, les banques d’images reposent sur les travaux de photographes professionnels ou semi-professionnels et sont consultables dans des bases de données prévues à cet effet.

Ces banques acquièrent leur matériel (photos et images) de la part de photographes sur une base contractuelle. Prêtes à l’emploi, elles peuvent être utilisées à partir du moment où l’utilisateur s’est acquitté d’une licence, l’autorisant ainsi à les utiliser dans les limites des conditions de vente et d’utilisation.

Pour les utilisateurs, les banques d’image représentent un énorme gain de temps et d’argent.

Autrefois réservées aux grandes entreprises ou à ceux qui en avaient les moyens, les photographies professionnelles sont désormais à la portée de tout un chacun, quel que soit son projet.

La nécessité de passer par un photographe professionnel ou un graphiste n’est plus une contrainte, au même titre que l’équipement nécessaire (bien que des illustrations originales auront toujours le dessus).

Comment utiliser les images ?

Les documents proposés dans une banque d’images peuvent, selon le type d’autorisation accordé, être utilisés à des fins commerciales, éditoriales et/ou personnelles.

Lorsqu’elles sont accompagnées d’une licence libre de droits, les images peuvent contribuer à toutes sortes d’usages. Celles qui sont dotées de droits peuvent être utilisées sous certaines conditions et se limitent généralement à une utilisation par licence.

Certaines banques d’images permettent le téléchargement d’images en vue de les retravailler. Il s’agit d’en faire la base d’une création personnelle, adaptée à un projet particulier.

En fonction de la licence, les types d’autorisation sont différents.

Parmi les multiples usages d’images d’archives :

  • Le marketing et la publicité
    • Matériaux imprimés
    • Emballages de produits
    • Films et vidéos
    • Brochures
    • Catalogues
    • Accessoires
  • Usage professionnel
    • Présentations
    • Papier à en-tête
    • Présentoirs (ex : tête de gondole)
  • Articles promotionnels non destinés à la vente
    • Dépliants et imprimés
    • Affiches
    • Cartes de vœux
    • Cartes postales
  • Divertissement et éditorial
    • Couvertures d’ebooks
    • Magazines et journaux
    • Vidéo
    • Décor intérieur
  • Usage personnel
    • Posters
    • Imprimés
    • Reproductions
    • Art

Selon les plateformes, l’utilisation des images sur les réseaux sociaux peut être envisagée, sous réserve de certaines conditions.

A noter toutefois que certaines banques d’images interdisent l’utilisation de leurs documents sur ces médias.

Les différents types de banques d’images

Les banques d’images diffèrent entre elles par la manière dont elles fonctionnent.

On peut distinguer deux grandes catégories de banques d’images :

  • Les banques d’images classiques, qui font partie des pionnières, proposant principalement des images professionnelles réalisées par des photographes. Certaines proposent également un service de conseil et d’accompagnement. Deux formes de licences peuvent être acquises : une licence libre de droits sur la base d’un prix forfaitaire, permettant une utilisation quasi-illimitée du stock de photos ; une licence de droits gérés dont les droits sont payés en fonction de l’utilisation qui est faite de chaque image.
  • Les microstocks, dont les images émanent des utilisateurs eux-mêmes, proposant uniquement des licences libres de droits.

La principale différence entre les deux catégories présentées ci-dessus réside dans la qualité des images. Néanmoins, le nombre d’acteurs actuel contraint les plateformes à se différencier entre elles par d’autres moyens.

Ainsi, les fonctionnalités diffèrent d’une banque d’image à l’autre, au même titre que la manière dont les images sont accessibles et téléchargeables.

Par exemple, certaines banques d’images autorisent le téléchargement en nombre, alors que d’autres n’offrent que la possibilité d’un téléchargement d’une image à la fois.

Certaines proposent des téléchargements illimités alors que d’autres limitent leur nombre en fonction de l’abonnement ; d’autres encore fonctionnent sur la base de crédits achetés dès le départ.

Les principales banques d’images pour médias traditionnels

Même s’il ne s’agit pas de faire un comparatif exhaustif des différentes banques d’images, il était difficile de ne pas passer en revue les principales.

Gettyimage

De photos historiques aux événements plus actuels, Getty s’impose comme l’une des banques d’images les plus complètes qui soient.

Ceci est d’autant plus vrai lorsque l’on s’intéresse aux images de haute résolution. Une solution tout à fait idéale pour la communication print (magazines, journaux, affiches…) donc.

Getty Images propose une vaste gamme d’images libres de droits à travers 80 millions de documents parmi lesquels choisir et bon nombre d’images gratuites.

La plateforme de recherche est intuitive et propose également des vidéos et fichiers son.

123RF

1203RF est l’une des banques d’images les plus abordables et fonctionne sur la base d’un système d’abonnement.

Les photos de faible définition ne coûtent que près de 1€ par photo. 123RF est une excellente alternative aux plateformes plus coûteuses et leur gamme est relativement étendue, avec quelque 37 millions d’images, de fichiers vidéo, audio et vectorielles.

Les images haute définition sont également disponibles, à un prix plus élevé. 123RF possède une belle collection d’images de la vie courante, très réalistes.

Néanmoins, le filtre de recherches reste limité, nécessitant plus de temps pour trouver l’image qui correspond à ses besoins.

SutterStock

ShutterStock est une très bonne base d’images de haute résolution, surtout pour les formats plus larges comme les affiches, par exemple.

La plateforme propose une gamme de formules d’abonnement, permettant à chacun d’y trouver son compte.

Sur ShutterStock, les utilisateurs ont accès à quelque 70 millions d’images et documents, soit une belle sélection parmi laquelle trouver son bonheur.

Petit bémol, néanmoins : contrairement à ses concurrents, ShutterStock ne propose pas de fichiers son.

La plateforme reste néanmoins un excellent choix pour les agences de communication, les sociétés d’édition et autres entreprises.

Adobe Stock

C’est en 2015 que le célèbre éditeur de logiciels de conception graphique, Adobe, a lancé sa propre version d’une banque d’images contenant plus de 40 millions de photos, illustrations et images vectorielles.

Il est également possible de soumettre ses propres images à la vente afin de toucher une communauté créative dont des graphistes et photographes de métier.

Sur Adobe Stock, pas de fichiers vidéo ou audio ; les personnes à la recherche de documents multimédias préfèreront l’une des plateformes concurrentes, donc.

Fotolia

Fotolia, racheté par Adobe, dispose d’une base de données gigantesque avec plus de 81 millions de documents multimédias.

Avec plusieurs dizaines de milliers de photos, d’œuvres artistiques et de vidéos téléchargées quotidiennement, le choix du contenu proposé par Fotolia est conséquent.

Il s’agit d’ailleurs de l’une des banques d’images les plus complètes actuellement disponibles sur le marché. Par le biais d’un abonnement mensuel ou annuel ou d’un système de crédits, l’accès aux données de Fotolia est relativement simple.

Les principales banques d’images pour médias numériques

Parmi les banques d’images permettant d’obtenir du matériel de qualité pour alimenter un site web, des réseaux sociaux ou tout autre forme de support digital :

BigStock

BigStock offre un service d’images à prix abordable, se spécialisant notamment dans les images et les illustrations.

La plateforme fonctionne sur la base d’un modèle de prix simple, associé à une vaste collection d’images répondant à la plupart des besoins en matière de marketing digital.

A noter toutefois que le prix des images vectorielles est plus élevé que sur certaines autres plateformes.

Depositphotos

Acteur relativement récent, Depositphotos propose des prix abordables.

La plateforme dispose en outre d’une très bonne sélection de médias à des prix parmi les plus bas du marché.

Cela dit, la photothèque manque de robustesse et les recherches peuvent être fastidieuses, rendant difficile de trouver rapidement ce que l’on recherche.

iStock

iStock est géré par le spécialiste de la photographie classique, Getty Images.

Les graphistes et agences de communication voient, dans la banque d’images iStock, une excellente ressource aux prix abordables et l’apprécient également pour la variété d’images disponibles ainsi que la polyvalence de la plateforme.

Les banques d’images gratuites et libres de droit

Difficile de passer à côté de banques d’images gratuites, particulièrement populaires dans le marché de l’image en ligne. Parmi celles-ci :

Freeimages

Cette banque d’images gratuites, libres de droit possède environ 400 000 photos de qualité.

Particulièrement idéal pour un blog ou pour un premier site, même si l’un des inconvénients est que les photos sont utilisables sur plusieurs sites à la fois.

Des photos payantes sont également disponibles sur la plateforme.

Flickr

Flickr est une plateforme collaborative sur laquelle les amateurs échangent leurs photos.

Bien qu’il ne s’agisse pas de photographes professionnels, la qualité de certaines images est tout à fait surprenante.

Attention toutefois, car les photos disponibles sur Flickr ne sont pas automatiquement libres de droit.

Pour profiter de l’utilisation des images, il convient de choisir des photos sous licence « Paternité » en prenant soin de citer le nom de leur auteur lors de leur utilisation.

EveryStockPhoto

Moteur de recherche de photos gratuites et libres de droit permettant de trouver son bonheur relativement rapidement.

Cette banque d’images agrège une dizaine d’autres plateformes proposant des images libres de droit. C’est pourquoi il n’est pas rare d’y trouver des documents déjà visionnés sur d’autres sites.

Photol

Photol propose plus de 500 000 photos de qualité, libres de droits. Bien que les thématiques soient encore relativement restreintes, le nombre de photos liées au domaine de l’humain et de la nourriture est tout à fait intéressant. Sur Photol, certaines images sont payantes.

Stockvault

Fonctionnant en partenariat avec Shutterstock, Stockvault propose des images payantes et gratuites à la fois, à travers une photothèque très bien alimentée.

Unsplash

Très connue dans le monde des startups, Unsplash propose des photos de belle qualité.

Le choix, comme l’utilisation que l’on peut faire des documents proposés est large. Il est également possible de modifier les images pour les personnaliser et les différencier des autres sites qui en font usage.

PicJumbo

Cette banque d’images propose des photos de bonne qualité et alimente sa plateforme quotidiennement.

Par ailleurs, les utilisateurs peuvent être informés de la mise à disposition de nouvelles images en fonction des mises à jour.

Gratisography

Une banque d’images quelque peu originale, puisqu’elle émane d’un photographe newyorkais, Ryan McGuire.

Tantôt décalées, tantôt divertissantes, les photos ont pour objectif de faire réagir.

Startup Stock Photos

Bien que très restreinte, cette banque d’images destinées aux startups n’est pas inintéressante.

Des images particulièrement adaptées aux headers, se prêtant aux filtres pour être personnalisées à souhait. Grâce à un flux RSS, il est possible de rester informé quant aux mises à jour.

Life of Pix

Plus de 300 photos de haute résolution et libres de droit, émanant de l’agence canadienne LifeOfPix.

Régulièrement mise à jour, la photothèque permet tout type d’utilisation, quelle que soit la thématique. A noter toutefois une prévalence de photos de paysages.

Leave a Reply

Your email address will not be published.