Chacun de nous, selon ses domaines de prédilection, peut se lancer dans cet enrichissant projet qu’est la création d’un blog. Et c’est là que se pose la question de se construire une réputation de bon blogueur.

Avoir des idées, c’est bien beau, mais encore faudrait-il les concrétiser. C’est donc accompagné d’une team de web-designers, rédacteurs, développeurs et éventuels experts CMS (Content Management System), que vous devrez vous lancer dans votre nouvelle péripétie internautique.

Finalement, c’est la qualité des teams qui fait que certains se retrouvent dans le top 3 des résultats SERP alors que d’autres frôlent l’anonymat.

Nous partageons avec vous quelques conseils pour que l’ascension de votre projet en fasse baver plus d’un.

Bloguer avec le coeur

Ce n’est pas lors de votre temps libre que vous vous improviserez webmaster.
Si vous décidez de prendre sous votre aile la tenue d’un blog, vous devriez être enthousiaste et tout émoustillé à l’idée de jouer convenablement votre rôle.

Par conséquent, si vos responsabilités vous semblent trop lourdes et pensez que celles-ci s’apparentent à une corvée au lieu de susciter en vous de l’exaltation ou au moins de l’intérêt, n’avancez plus.

Un blog doit faire l’objet d’une appétence et d’un emballement. Dans le cas contraire, comme pour beaucoup de nouveaux initiés, l’abandon ne saurait tarder à frapper à votre porte.

La meilleure chose à faire serait, d’abord et avant tout, d’opter pour des thématiques qui vous inspirent, fascinent et sur lesquels vous avez plus d’un mot à dire.

C’est uniquement de cette façon que vous aurez l’air de maîtriser les sujets traités, que vous ne manquerez pas d’inspiration pour garder une fréquence de publication constante et que vous donnerez l’impression aux internautes de dormir moins bêtes grâce à vous.

Il est donc essentiel de bien cogiter avant de vous lancer. Vous devez absolument choisir la thématique la plus appropriée, celle dont vous saurez gérer tous les aspects (techniques, rédactionnels …).

Trouver son rythme

Contrairement à ce que bon nombre de novices pourraient penser, tenir un blog n’est en rien assimilable à un passe-temps. Du temps, il vous en faut.

Il vous faudra fixer des objectifs mensuels et même hebdomadaires, sans lesquels vous ne sauriez vous organiser. Et si vous ne vous organisez pas, vous vous retrouverez à tout gérer à la hâte et donc de façon inefficace.

Si, en plus, vous avez des projets annexes, vous risquez de vous attarder sur la réussite de ces derniers au détriment de celle de votre tout nouveau bijou.

On ne peut que vous conseiller de consacrer des pages de votre agenda (déjà bien assez surbooké avec le boulot et les responsabilités de la vie réelle) à l’organisation de votre nouvelle activité (répartition des tâches, to-do list).

Ne rien laisser au hasard vous permettra d’approvisionner vos lecteurs en articles de façon régulière. La fidélisation de ces internautes suivra et l’affluence vers votre site en grandira.

Si vous bloguez seulement lorsque vous bénéficiez d’un temps libre de 10 mn, vous vous lasserez de cet état de précipitation que vous vous êtes vous-même infligé en ne vous posant pas de jalons (dates butoirs, chronologie des tâches, bref une planification en bonne et due forme).

Ne pas s’impatienter

Si après déjà plusieurs mois, vous ne constatez toujours pas le trafic de vos rêves, c’est normal. On ne détient pas LE blog de l’année du jour au lendemain. Vous devrez vous armer de patience.

En effet, nombreux sont ceux qui pensent que la création d’un site couplée avec la publication de quelques dizaines d’articles peut, à elle seule, faire d’eux des références du web et même des célébrités en quelques jours.

Si telles sont vos attentes, vous risquez d’être déçu. Vous devrez attendre un peu avant que Google ne vous donne du crédit et que les internautes se bousculent pour vous lire.

Par conséquent, lors de vos débuts, ne vous affairez pas à vérifier vos statistiques pour ne pas vous démonter. Ayez confiance en la qualité de ce que vous écrivez. Publiez, fascinez, pensez à être le plus utile possible et laissez le temps faire.

Etre présent

Vous écrivez, c’est bien mais ce n’est pas l’unique rôle d’un blogueur. Vous devrez, en plus, vous montrer présent pour vos visiteurs. Comment ? En répondant à leurs commentaires, en commentant certains avis et en faisant des social medias vos alliés. Il faut que l’interaction blogueur-lecteur soit mise au cœur de vos efforts.

Par ailleurs, n’oubliez pas que vous n’êtes pas le seul à traiter telle ou telle thématique.
Vous devrez alors vous démarquer, faire la différence, rajouter vos petites touches personnelles, une valeur ajoutée.

Il peut vous arriver de vous imprégner du travail des autres mais cela doit avoir lieu uniquement à des fins d’apprentissage ou de stimulation d’inspiration. Au final, c’est vous et vous seul qui devrez mettre sur pied des articles riches, utiles et, plus que tout, uniques.

Ou au contraire, vous pourriez vous aventurer sur les sites concurrents pour faire part de vos propres connaissances.
Dans tous les cas, nouer des liens avec vos homologues ne peut que vous être bénéfique. Vous en tirerez de bons retours d’expérience (et des liens externes pour les plus gourmands!).