Votre audience est volatile : Pourquoi ? Que faire ?

Les e-commerçants ou autres webmasters peuvent s’interroger sur les causes d’une potentielle baisse du trafic de leur site et donc de la volatilité de son audience.

Cette dégringolade en termes d’affluence peut avoir lieu soudainement et évoluer, tout comme elle peut être passagère, sans conséquences graves.

Les raisons que nous nous apprêtons à énumérer sont multiples et devraient vous accompagner dans la mise en place d’actions correctives.

Un ralentissement progressif dépassera les 14 jours, tandis qu’un ralentissement passager ne vous fera pas perdre le sommeil pendant plus de 2 semaines.

Déclin soudain-passager

La dégradation revient au fait que votre site web n’est plus accessible à cause d’un bug au niveau des serveurs de votre fournisseur internet.

Le problème peut également provenir d’une erreur 500. Ce type d’erreur est clairement dû à une mauvaise configuration. (Syntaxiquement parlant : « .htaccess », au niveau des droits de fichiers ou répertoires mais aussi du côté de votre script).

La durée des pannes causées est dans ces cas extrêmement minime.
Seulement, pour les plus grands sites d’e-commerce tels que Walmart et compagnie, le temps c’est VRAIMENT de l’argent.

Le trafic perdu en l’espace de quelques minutes leur coûte cher. En 2013, un bug d’environ 5 minutes a engendré un coût d’opportunité d’un demi million de dollars pour Google.

Mais ces pertes ne mettent certainement pas en danger la viabilité des monstres du net.

Ce sont les sites en phase de post-démarrage qui en baveraient.
Plus encore, au-delà des ventes perdues, leur expansion se verrait être mise à mal.
En effet, tous ces potentiels clients qui se seront rendus sur leur site pour assouvir leur curiosité ou pour un achat de dernière minute partiront soit encore plus intrigués soit déçus qu’on leur ait fait perdre du temps.

Il n’y a rien de plus frustrant que de visiter un site pour la 1ère fois et rester sur sa faim. Les chances de ne plus y retourner sont juste infinies.

L’insatisfaction prématurée des internautes n’a aucune pitié pour les activités en pleine expansion. Il ne leur reste plus qu’à aller s’approvisionner chez les concurrents qui, eux, sont accessibles.

Accordez donc un minimum d’importance à la qualité de votre hébergement. Veillez à ce que la version mobile de votre site soit disponible pour prendre la relève lorsque la navigation sur pc est impossible.

Autre cas de figure, la baisse de trafic est progressive sur des périodes bien précises

Il s’agit d’un phénomène de périodicité, du caractère saisonnier de votre domaine.

Périodes de fêtes, rentrée scolaire, jours fériés et autres vacances vous font gagner environ 30% de votre chiffre d’affaires annuel. Mais, une fois, passées, vous assistez quasi-impuissant à la décélération vertigineuse des ventes.

Vous attendez alors sagement que l’on veuille bien faire un tour chez vous. Dans ce contexte, les B to B sont généralement plus touchés que les B to C.

Dans tous les cas, la seule solution est de prévoir des campagnes d’emailing, des PPC (paiement par clic) pour de la pub, bref des efforts en marketing histoire de ne pas quitter les esprits pendant trop longtemps.

Quand la baisse de trafic se fait insistante et continuelle, ça ne rigole plus

Vos concurrents sont en train de vous devancer :

Ils se mettent en poche tous les smartphonautes puisque vous avez jugé trop coûteux d’associer à la version web de votre site sa réplique mobile.

Le petit segment de marché sur lequel vous vous positionnez est saturé. Les nouveaux arrivants ne font que vous étouffer encore plus. Diversifiez vos activités !

Des 404 NOT FOUND réguliers, une durée de chargement du site qui laisse à l’internaute le temps de farcir une dinde de Noël, une interface qui gagnerait à être simplifiée doublée d’erreurs de livraisons ou autres maladresses sont à bannir.

Votre présence sur les réseaux sociaux titube. Vous ne faites pas assez parler de vous ou vos contenus manquent de percussion. Dépêchez-vous de tracer toute une stratégie SMO.

Vous pouvez également être victime de piratage. Vous pouvez être pénalisé par Google, perdre un lien partenaire précieux ou effectuer une migration de site de novice.

Travaillez sur votre image, ne négligez pas le côté technique du site et faites de la communication votre alliée. Votre audience est volatile mais peut ne plus l’être !

Leave a Reply